dimanche 20 mars 2011

Discussion

Bonjour,

Sur Planète-Homéo, le site, nous avons été interpellés par un dénommé CHOPIN Eric. voici ce que j'aurais aimé répondre:

Dommage que votre prénom ne commence pas par Fred, car dans ce cas c'eût eté un plaisir de discuter avec Frédéric Chopin, ce compositeur polonais qui a composé tant de pages magnifiques. Entre parenthèses, nos amis anglais ont décidément une sacrée chance de pouvoir voir la chaine TV BBC Four, où durant une heure et demie en "prime time" ils avaient droit à l'occasion du bicentenaire de sa naissance, à un émission portant, à une heure de grande écoute, sur la vie de grand compositeur qui a vécu longtemps en France et qui est décédé à Paris, dans un appartement situé au dessus d'une joaillerie de la Place Vendôme,en France, nous n'avons pas eu cette chance, même sur les chaines pour lesquelles nous versons une redevance!

Mais trêve de rêveries! Il ne s'agit que d'Eric Chopin. Je suis allé voir son site. Edifiant! Certainement un très bon scientifique, très intelligent, avec comme on le voit sûrement beaucoup de certitudes, beaucoupo d'affirmations péremptoires, pas l'ombre d'un doute, il a raison, les autres tort.

Mais quel est votre motivation, Mr Chopin, pour venir sur un site consacré à l'Homéopathie? Quel est l'intérêt de votre démarche ? Pour vous informer, alors, c'est bien mais ayez dans ce cas l'humilité du débutant. Pour critiquer et essayer de semer le doute dans l'esprit de certains qui viennent chercher des informations sur l'homéopathie, sûrement pas de ceux qui répondent sur ce blog. Il s'agit soit de personnes qui ont été concernés par un traitement homéopathique, soit pour eux-mêmes ou pour des membres de leur entourage, soit de praticiens homéopathes, avec pour certains beaucoup d'expérience clinique. Mais évidemment pour vous, ce ne sont que des charlatans dangereux, même le syndicat des médecins homéopathes en prend pour son grade, vous ne leur accordez qu'à peine le titre de médecins! Je pense qu'il n'y a en effet plus rien à dire.

Dans une de vos nombreuses interventions, sur le site, vous écrivez: "Vous associez la guerison partielle de votre fille a votre produit homéopatique
sans meme vous poser la question de savoir si son organisme a pu ou non
etre a l'origine de cette guerison."
Vous ne comprenez rien à rien, mais bien sûr que c'est l'organisme du patient qui réagit, parce que vous croyez que c'était le médicament qui agissait? Même en allopathie si le systême immunitaire ne fonctionne plus du tout, il y a peu d'espoir de guérison!

Je préfère être à ma place qu'à la votre, mon pauvre ami, avec toutes vos certitudes, les médecins homéopathes, je peux vous le dire ont beaucoup plus d'humilité et c'est heureux pour leurs patients. N'est-ce pas Albert Einstein qui disait: il est beaucoup plus difficile de briser un préjugé qu'un atome

Je pense que nous perdons tous beaucoup de temps, et je suis bien d'accord avec mon ami Edouard de vous mettre en indésirable sur ce site.

PS: Relisez-vous avant de publier, c'est très désagréable de lire un texte plein de fautes d'orthographe... et c'est une question de politesse!

2 commentaires:

  1. Bonjour,

    Ces débats stériles ont toujours eu lieu, avec ou sans Eric Chopin. Il semble croire que son niveau en mathématiques et en physique lui donne le droit de sortir de son domaine de compétences.

    Une chose me reste en travers,les patients ne seraient pas de vrais malades. Si tel était le cas, le Docteur Gardenal n'aurait pas eu de soucis. Il semble au contraire, qu'une partie de ses patient étaient considérés comme "trop malade" pour recourir à l'homéopathie. Voilà pour faire simple.

    Je me souviens avoir lu Alain Picard (Homeopathy World Community): "To my understanding, the proof that our remedies are not only water will be shown through the physics, and in no way through chemestry and certainly not with all these silly double blind randomized experimentations".

    En attendant cette preuve les médecins travaillent et les patients continuent à leur accorder leur confiance.

    "Car aujourd’hui rares sont les moments où on est heureux de partager quelque chose de fort, où on sait qu’ensemble on peut agir sur le cours des choses".

    De mon point de vue de patient, l'homéopathie fait partie intégrante de l'arsenal disponible pour infléchir si possible le cours de la maladie.
    Les mauvaises langues diront que le patient est au coeur de la consultation donc, placebo fonctionne à fond. Mais on ne peut réduire, l'homéopathie à ce qui la représente, le granule ou la dose. Trouver et ne prendre qu'un seul remède couvrant au mieux les signes les plus caractéristiques, voila l'enjeu immédiat.

    Ensuite, au niveau collectif, il y a certainement des choses à faire pour que cette médecine unique soit enfin reconnue à sa juste valeur. Les niveaux de santé du Pr Vithoulkas (par exemple) donne déjà une bonne idée de cette originalité.

    RépondreSupprimer
  2. Vous êtes pitoyables. Que ce soit avec Eric Chopin ou n'importe quel contradicteur informé, votre stratégie de défense pour fuir les questions de fond est identique et mécanique: on feint de s'offusquer de l'impolitesse voire de la hargne du blasphémateur, on se demande quelles sont les sombres motivations qui l'animent, on met en doute sa compétence, on décrète qu'il n'a jamais étudié l'homéopathie et ne comprend rien, on cite Einstein ( ça fait toujours bien, même si c'est pour défendre une théorie parfaitement antiscientifique), on s'arroge le monopole de la compassion désintéressée pour les malades ( enfin, ceux qui croient en l'homéopathie), et on conclut que le dialogue n'est pas possible. Allez, ouste, chez les indésirables! De cette façon, vous évitez toujours soigneusement de répondre à la première des questions pertinentes, parce qu'à l'évidence vous en êtes incapables, concernant par exemple le mythe de la similitude, la composition des "remèdes" et leur mode d'action dans l'organisme, l'absence d'un seul résultat probant et incontestable depuis 200 ans et la multiplicité des incohérences et contresens médicaux qui truffent vos discours. Une stratégie de fuite si grossière qu'elle trahit votre incompétence, votre aveuglement sectaire et finit de vous disqualifier en tant que médecins, si vous l'êtes.

    RépondreSupprimer